Réunion publique sur le PLU : le travail du collectif ignoré !

Réunion publique sur le PLU : le travail du collectif ignoré !

La commune de Noyal-sur-Vilaine a organisé lundi 13 novembre une seconde réunion publique pour présenter le projet de PLU qui sera soumis au conseil municipal dans les prochains mois et suivi d’une enquête publique (premier semestre 2018). Alors que 150 Noyalais étaient présents à la première réunion publique en mars 2016, peu de Noyalais (en dehors des élus et membres du collectif) se sont déplacés pour celle-ci.

Le collectif apporte tout son soutien à la ferme BIO de la Touche du Val dont les 7 hectares de terres agricoles en face le Leclerc pourraient disparaître sous le béton. Nous regrettons vivement que les élus en charge n’aient pas jugé nécessaire de discuter des impacts de cette décision avec les exploitants. Nous demandons que ces terres soient exclues des zones à urbaniser. La vue sur la vallée de la Vilaine, la prairie, ses vaches et hérons offrent un véritable bol d’oxygène au Noyalais. Nous ne pouvons nous résoudre à reléguer ces espaces naturels, essence même de notre alimentation, au second rang derrière des immeubles. L’agriculture a toute sa place dans notre commune dont l’activité économique en dépend.

La réunion n’ayant pas été annoncée dans la presse, les Noyalais n’ont pu en prendre connaissance que le mercredi de la semaine précédente (en restant planté devant le panneau lumineux) ou en lisant le Noyal magazine arrivé dans les boites aux lettres quelques jours avant pour certains et quelques jours après pour d’autres. Ce grave déficit d’information questionne sur la réelle volonté de la majorité municipale de permettre aux Noyalais de comprendre et de se prononcer sur l’avenir de leur cité.

Le collectif déplore que son travail ait été totalement ignoré par la municipalité. Une livre blanc avait été remis en novembre 2016 aux élus afin de proposer des alternatives à la consommation excessive de terres agricoles.

Le PLU qui a été présenté continue de fixer des objectifs de constructions trop important et à surévaluer les réserves foncières pour l’habitat:

  • alors que nous pourrions satisfaire les besoins en logements en construisant 45-50 logements/an nous allons en construire 70 par an,
  • alors que nous avons consommé moins de 15 hectares ces dix dernières années, notre futur PLU prévoit des réserves de 30 hectares pour les 10 prochaines années.

Le PLU qui a été présenté continue le développement des zones d’activités alors que nous devrions réfléchir à densifier l’existant.

Tout le monde s’accorde pour dire que nous consommons trop de terres agricoles, l’équivalent de la surface d’un département tous les 7 ans sous le bitume et le béton. Notre futur PLU doit fixer des objectifs plus ambitieux pour économiser les terres agricoles !

Une réflexion sur « Réunion publique sur le PLU : le travail du collectif ignoré ! »

  1. Un manque d information des réunions est un cas de vice de forme pour contester et déposer un recours contre un plu.
    Bon courage et attention ne pas croire que le commissaire enquêteur peut vous sauver….Bon courage de la part du collectif des riverains de Pont de Crau

Laisser un commentaire