Communiqué de presse: « Table ronde : le collectif n’est pas le bienvenu »

La commune de Noyal-sur-Vilaine a organisé jeudi 3 novembre une seconde table ronde dans le cadre de la révision de son PLU. Le collectif déplore ne pas avoir été invité à participer à cette table ronde et le manque de volonté de la municipalité à impliquer les habitants. Les enjeux autour du PLU sont complexes et mériteraient d’y passer plus que deux soirées de 2h et une réunion publique sur plus d’un an. Le PLU de notre commune n’est en aucun cas construit avec ses habitants. Ces ateliers ne sont que des alibis permettant d’afficher la participation des habitants.

La première table ronde a eu lieu en septembre 2015. Très peu de Noyalais s’y sont inscrits faute de publicité suffisante. La municipalité s’était donc résolue à aller chercher des habitants. Une réunion publique ouverte à tous en mars 2016 réunit de nombreux Noyalais montrant l’intérêt pour l’avenir de leur commune.

Pour la seconde table ronde, seuls les participants de la première ont reçu l’invitation le 14 octobre 2016. Le 16 octobre, le collectif demande à y participer mais ne reçoit pas de réponse. Le 2 novembre, nous reformulons notre demande et finissons par avoir une réponse l’après-midi précédent l’atelier. Mme le Maire considère que le collectif est représenté par la seule personne du collectif qui, par chance, a reçu l’invitation (ayant participé à la première table ronde). Les autres membres du collectif ne sont pas les bienvenus. Des habitants ayant indiqué vouloir participer à cette seconde table ronde (étant passé à côté de la première) n’ont eux aussi pas été invités.

Il était prévu 3 ateliers de 8 à 10 personnes. Faute de participants suffisants, il n’y aura finalement que 2 ateliers de 9 ou 10 personnes. Le collectif n’est représenté que dans un atelier. Une partie des personnes présentes n’a pas participé à la première table ronde et a été invitée par la municipalité. Elle découvre le projet de révision du PLU !

Les riches échanges de la soirée démontrent un réel intérêt des habitants aux questions d’urbanisme et qu’il serait utile d’y passer plus de temps pour expliquer et cerner les enjeux auxquels nous faisons face. Quels commerces, quel habitat, quels modes de déplacements voulons nous pour notre commune ? Peut-on continuer l’étalement urbain comme par le passé ?

Le collectif a distribué aux participants de la table ronde le « livre blanc » qu’il a rédigé ces derniers mois suite à la balade urbaine organisée en juin 2016. Ce livre blanc recueille de nombreuses propositions permettant d’économiser les terres agricoles et d’épargner de l’urbanisation les terres agricoles des deux fermes BIO de la Touche du Val et du Puits Gautier.

La préservation des terres agricoles est un enjeu majeur de cette révision du PLU. Nous en avons beaucoup consommé par le passé et commençons à atteindre les limites. La consommation de 30 ha pour l’habitat et de 30 ha pour les zones d’activités pour les 10 ans à venir comme le prévoit le projet n’est ni raisonnable, ni acceptable. Nous proposons d’autres solutions.

Noyal-sur-Vilaine, le 4 novembre 2016

> Contact : contact@collectifplunoyal.fr
> Site web : http://collectifplunoyal.fr

1 réflexion sur « Communiqué de presse: « Table ronde : le collectif n’est pas le bienvenu » »

  1. bonjour

    En tant que citoyen intéressé, il ne suffira pas de mettre en lumière cette absence de prise en compte de la population et des quelques acteurs qui s’investissent pour la prise en compte des intérêts sociétaux de long terme telle que la préservation des espaces naturelles, la pérennité d’une ferme biologique, sa contribution économique, sociale, environnementale et culturelle. elle relève d’un bien commun qu’il n’appartient pas qu’à la seule personne publique de définir l’avenir. Il y a bien là dans cette absence d’invitation des citoyens au cœur des discussions dans le processus de décision un déni du droit des citoyens à exercer leur citoyenneté pleine et entière !

Laisser un commentaire